Association de bénévoles du Territoire

laloco.org

Pourquoi la LOCO ?

Depuis 2015, l’association Léo Lagrange Centre Est gère sur la commune de Saint-Beauzire, une structure d’accueil de migrants. Il s’agissait à l’origine d’un Centre de Vacances géré par Vacances Léo Lagrange. Jusqu’à août 2019, cette structure était un Centre d’Accueil et d’Orientation.

Depuis la structure est devenue un Centre d’Accueil pour Demandeurs d’Asile (CADA). Le statut de CADA a été accordé pour 15 ans, il appartient aux Établissements Sociaux et Médico-Sociaux (ESMS).

Certaines personnes accueillies seront allocataires en raison de leur statut de réfugié. En 2015, l’accueil des demandeurs d’asile et des réfugiés était soutenu par le maire de la commune de Saint-Beauzire.

Les structures qui accueillent ces personnes devenant pérennes, plusieurs habitants souhaitent poursuivre leur engagement sur le territoire. La persistance des acteurs à mener des actions de façon régulière, tout au long de l’année, sur le territoire et en partenariat avec différents organismes locaux, témoigne d’une dynamique forte. Cette dynamique aspire à se pérenniser et à s’étendre à l’ensemble des habitants pour répondre à leurs besoins d’une part et soutenir leurs projets d’autre part.

Afin de pouvoir poursuivre ce qui a été vécu dans le cadre du Comité d’Usagers des structures Léo Lagrange, des habitants ont souhaité créer une association tout en restant affilié à la Fédération Léo Lagrange. Celle-ci s’appelle ‘La Loco’. Au début de l’aventure de l’Accueil des demandeurs d’Asile sur Saint Beauzire, une équipe de bénévoles et de salariés Léo Lagrange, avait réfléchi sur un projet qui soutiendrait l’accueil et l’insertion des demandeurs d’Asile. Ils avaient donné le nom de « La Loco » à leur concept.

Aujourd’hui, pour maintenir le lien avec ce passé, la nouvelle association reprend ce nom. Pourquoi : La LOCO ?

  • Parce que le siège de l’association est situé au Lieudit ‘La Gare’ de Saint Beauzire.
  • Ce projet est dynamisant et permet à un ensemble d’acteurs de participer. La LOCO porte un projet qui peut transporter un maximum de personne de bonne volonté dans la construction d’un monde où l’accueil de l’autre est au centre de son projet.
  • Une personne présente lors de l’élaboration de ce projet souligné que LOCO, en espagnol, se traduit en français par fou. Il faut, en effet, être un peu fou pour monter dans ce train de l’accueil et de la construction du ‘Vivre Ensemble’ dans le contexte d’aujourd’hui.

L’objet de la Loco est de promouvoir la solidarité et le ‘Vivre ensemble’ à travers le développement d’activités, la formation et l’animation à caractère social, culturel, sportif et environnemental. Se revendiquant de l’éducation populaire, La Loco s’adresse aux habitants du territoire sur lequel elle est implantée et notamment ceux qui se trouvent en situation d’exclusion et/ou de précarité. Elle ne s’interdit pas d’avoir des actions interdépartementales et régionales.

Les missions de la LOCO

La Loco, aspire à être un foyer d’initiatives. Ensemble, habitants et Bénévoles, définissent et mettent en œuvre un projet de développement social pour l’ensemble de la population du territoire. Pour se faire et plaçant au cœur de ce projet la justice sociale, la solidarité et la lutte contre toutes les discriminations au service notamment de l’intégration sociale, La Loco agit et met en œuvre des axes variés.

  • Des activités de loisirs épanouissantes

Qu’il s’agisse de pratiques manuelles, artisanales, artistiques, sportives ou touristiques au sein des ateliers d’échange de savoir-faire, le loisir est un support pédagogique qui va bien au-delà de la consommation individuelle. La mission de ‘La LOCO’ est de démocratiser l’accès aux loisirs et de mettre en place des supports favorisant l’épanouissement et le développement de la citoyenneté. A travers les activités proposées, chacun trouve l’opportunité de prendre des responsabilités au service du collectif.

  • La mixité sociale comme condition

Dans toutes les activités qu’elle initie sur le territoire, l’Association ‘La LOCO’ propose aux familles des espaces de convivialité, d’implication et de découvertes culturelles permettant échanges et rencontres. L’ouverture vers l’autre, la mixité sociale, les liens intergénérationnels, le désenclavement des villages constituent autant d’exigences pour l’équipe de ‘la Loco’ composée d’habitants de ce territoire.

  • Une démarche participative

La LOCO est une structure participative pour permettre à chacun de devenir acteur de ses projets. Par exemple, il est possible de participer à la réflexion visant à améliorer la vie des habitants sur le territoire.

S’impliquer, c’est prendre des responsabilités et acquérir une confiance en soi bien souvent émancipatrice. Sur le territoire de St Beauzire, des habitants se retrouvent et portent collectivement le Projet Social de la ‘LOCO’.

  • La dynamisation du tissu associatif

Inciter les individus à s’investir dans la vie associative et stimuler l’implication citoyenne constitue des objectifs permanents des responsables de la LOCO. Ils participent ainsi à la dynamisation du tissu social et du mieux vivre ensemble du bassin de vie. La citoyenneté se vit alors comme la capacité à défendre des valeurs, à susciter des projets et à agir pour faire évoluer les choses.

La LOCO : Association de proximité

La Loco est le support d’un projet de développement social et culturel et se veut lieu d’animation et d’évolution de la vie sociale ouvert à tous les habitants. Nous souhaitons y privilégier la dimension relationnelle, familiale, intergénérationnelle et interculturelle.

La Loco est une association de proximité qui a pour objet de soutenir et de faire participer les habitants à l’amélioration de leurs conditions de vie. Notre mission première d’accueil se décline à travers le partage et le respect de principes fondamentaux que l’on retrouve par la suite sur l’ensemble de notre projet :

– La laïcité
– La co-éducation
– La citoyenneté
– La dimension intergénérationnelle
– L’accès à la culture et au développement des échanges interculturels
– La coopération et la solidarité

Les moyens de l’Association la LOCO

Les moyens d’action de l’association sont :

  • La création, la gestion, l’animation et le développement d’activités permettant la rencontre, le dialogue, l’entraide et le partage de savoir-faire entre les habitants d’origines socio-culturelles et des actions intergénérationnelles.
  • La mise en relation d’acteurs d’horizons divers dans une logique partenariale et territoriale forte afin d’apporter des réponses à la question : ‘Toi et moi, qu’est-ce qu’on peut faire ensemble ?’

La LOCO développera des actions :

– à visée collective privilégiant une dynamique locale
– adaptées aux besoins du territoire, diversifiées, intergénérationnelles, ouvertes à tous
– menées tout au long de l’année
– suscitant la prise d’initiative et la participation des habitants.

Le site dispose d’infrastructures intéressantes (salles d’activités, cuisine et salle de restauration, terrains de sport, salle polyvalente) au sein de parc arboré prédisposant aux activités de plein air. Elles sont un support pour les actions menées quotidiennement mais aussi lors de manifestations attirant un public plus large (concert, journée sportive, repas solidaire).

Devenir bénévole de la LOCO

Le site est cependant éloigné de la ville de Brioude ; c’est l’une des raisons pour laquelle l’équipe de la LOCO, en lien avec l’équipe de direction du CADA, a fait le choix de soutenir la présence des habitants et des bénévoles au sein du centre.

Léo Lagrange Centre Est incite les directeurs des sites à mettre en place sur chacune de ses structures des Comités d’Usagers. Au sein de l’association, le Comité d’Usagers est l’instance qui permet aux habitants de se rassembler à partir de préoccupations communes. Plusieurs personnes engagées au sein du Comité d’Usagers du Centre d’Accueil et d’Orientation, puis du Centre d’Accueil de Demandeurs d’Asile ont décidé de créer une Association : La LOCO.

Dès le début, la structure d’Accueil de Saint-Beauzire a été ouvert à tous, quels que soient l’âge, l’origine géographique ou la catégorie socio-professionnelle. L’accueil des demandeurs d’asile s’est naturellement accompagné pour l’association de celui des habitants du territoire souhaitant s’investir.

Les membres fondateurs de la LOCO accueillent au sein de la LOCO tous les habitants du territoire qui souhaitent soutenir l’accueil des demandeurs d’Asile.  Leur implication selon le temps dont ils disposent et les compétences qu’ils souhaitent mettre en œuvre, a participé et participe toujours à la vitalité de la structure et probablement du territoire.

Pour accomplir au quotidien cette mission d’accueil, les bénévoles mettent en place un programme d’animations (cours de français, activités culturelles et sportives, navettes régulières en direction de Brioude, etc…).

La présence des habitants et des bénévoles soutient le Vivre Ensemble !

Les activités

La LOCO est heureuse de pouvoir participer à l’effort national pour proposer des solutions d’accueils dignes à des personnes épuisées par des mois d’errance. Elle souhaite cependant travailler à la mise en place d’un programme d’animations (activités culturelles et sportives, création d’une médiathèque…) permettant, avec l’appui des bénévoles, de permettre à ces personnes de se reconstruire.

Aujourd’hui, des habitants soutiennent l’intégration et l’inclusion des demandeurs d’Asile en donnant :

  • Des cours de français ;
  • Des cours de Code de la Route ;
  • Des ateliers culturels : couture, théâtre, musique, dessins…

Le tandem

Afin de soutenir la rencontre entre les bénévoles et les réfugiés accueillis au sein du CADA Léo Lagrange de Saint Beauzire, l’équipe de la LOCO propose de soutenir des ‘Tandem’… Des bénévoles qui accueillent des réfugiés pour un temps : le temps d’aller faire des courses, le temps d’une visite d’un site, le temps d’un café, d’une soirée, d’un week-end. Ces temps de rencontre développent les liens personnels de chaque réfugié avec des français par le parrainage. Les bénévoles soutiennent chaque réfugié dans ses démarches économiques et administratives. De façon formelle ou informelle, ces échanges soutiennent des activités de découvertes culturelles et de loisirs.

« Être en tandem, c’est partager un temps de vie avec l’un des résidents du CADA ! C’est un acte citoyen ! C’est participer concrètement à l’accueil sur notre territoire. C’est tisser du lien entre nous. Cela permet à l’un de mieux connaître l’autre et vice et versa ! »

Les dons

Depuis le début de cet accueil des migrants sur le site de Saint Beauzire, de nombreuses personnes et associations ont fait parvenir sur le site des dons de vêtements, de mobilier, des vélos… Merci à tous ceux qui ont ainsi amélioré le quotidien des personnes que nous accueillons.

Merci à tous ceux qui, à travers leurs dons, permettront aux membres de la LOCO de poursuivre cet accueil.

Les partenaires locaux

La LOCO n’agit pas seule. C’est un travail de partenariat, avec différentes associations et partenaires, qui est mené sur le Territoire de Saint Beauzire et de la Communauté de Communes de Brioude-Sud Auvergne.